top of page

Pour une retraite au pair...

"Dès sa naissance, nous lui avons ouvert un PER*" déclare un père avisé et co-responsable de l'avenir de son enfant.


Le placement d'une épargne sur un PER ouvert à ses enfants mineurs permet au contribuable une déduction de son revenu imposable au même titre et cumulativement (respect des plafonds) que pour lui et son conjoint marié ou partenaire de PACS.


Cette épargne ne sera pas plus bloquée pour l'enfant que pour son paternel ou sa maternelle. Il pourra en disposer pour acquérir sa résidence principale au même titre qu'en cas de grave accident ou maladie (invalidité, décès), expiration de droits au chômage, surendettement, cessation d'activité non-salariée suite à liquidation.